dimanche 24 septembre 2017

Mgebrov-White

Mgebrov-White - 1

le montage:





Bonjour à tous, voici le montage de l'auto-mitrailleuse russe mgebrov-White de la marque russe WWModelstudio. Vous trouverez l'historique ici: http://panzerhubert.blogspot.fr/2017/09/histoire-des-auto-mitrailleuses-de.html 
La maquette se compose seulement de 34 pièces de résine d'excellente qualité et totalement exemptes de bulles. L'assemblage se fait sans aucun problème, les pièces s'emboitant parfaitement les unes dans les autres. Pour coller un peu plus à la photo de référence et apporter une petite touche personnelle au modèle, j'ai ouvert la trappe moteur avant et fabriqué en scratch un radiateur que l'on peut voir derrière celle-ci. Il faut préciser que la maquette est juste par rapport à la réalité, en effet, il n'y a pas de porte coté gauche et la bas de la casemate ronde centrale est horizontal et non oblique. Le plan habituellement vu sur internet (présenté dans l'article historique) est donc faux.

Hello everyone, here is the assembly of the Russian armored car Mgebrov-White from the WWModelstudio range . You will find the history here: http://panzerhubert.blogspot.fr/2017/09/histoire-des-auto-mitrailleuses-de.html
The model consists of only 34 pieces of resin of excellent quality and completely free of bubbles. The assembly is done without any problem, the parts fitting perfectly one with each other. To stick a little more to the reference photo and bring a little personal touch to the model, I opened the front engine hatch and made by scratch a radiator that can be seen behind it. It should be pointed out that the model is historically correct, indeed, there is no door on the left side and the bottom of the central round casemate is horizontal and not oblique. The plan usually seen on the internet (presented in the historical article) is therefore false.




























Les deux figurines gravées par Mikhail Ivanov proviennent de la gamme yellow house club que l'on peut trouver ici:
https://fr-fr.facebook.com/yellowhouseclub/ . La sculpture est superbe, les poses originales d'après photo, je trouve les visages particulièrement réussis. J'ai juste raccourci le cou de l'une des figurines que je trouvais trop long. Il y a aussi d'autres figurines qui sont aussi superbes tant pour les blindés que pour l'aviation

The two figurines engraved by Mikhail Ivanov come from the yellow house club range that can be found here:
https://fr-fr.facebook.com/yellowhouseclub/ . 
The sculpture is superb, the poses from original photo, I find the faces particularly successful. I just shortened the neck of one of the figurines that I found too long. There are also other miniatures that are also superb for both armor and aviation










samedi 9 septembre 2017

histoire des auto-mitrailleuses de l'empire Russe - 8 - Mgebrov-White

La Mgebrov-White:


The Mgebrov-White:



copyright demiart.ru




Histoire :

L'histoire de l'auto-canon-mitrailleuse Mgebrov-White commenca en Novembre 1914, quand le colonel Cheremzin, colonel en retraite des troupes du génie proposa au ministère de la Défense la création d'unités automobiles blindées de renseignement. Il faut rappeler que cette période voit aussi la création et l'engagement de la première compagnie d'auto-mitrailleuses au front. C'est donc un moment de bouillonnement créatif et industriel car les besoins sont importants. Intéressé par la proposition, le Département de la guerre alloua quatre voitures qui furent rapidement blindées selon les plans du colonel Cheremzin. A noter que la construction de ces voitures blindés furent effectués sur des fonds privés alloués par un homme d'affaire russe. Ces véhicule s'inspiraient des auto-canons et auto-mitrailleuses Renault et Peugeot de l'époque : ouverts sur le dessus avec un armement qui était placé derrière un simple bouclier. Toutefois, cela ne fut pas considéré comme rédhibitoire car la mission de ces voitures blindées étaient la reconnaissance conçue comme sans confrontation directe avec l'ennemi. Malheureusement, l'expérience des combats demandait un blindage plus conséquent. En janvier 1915, le général Broussilov envisagea le transfert de ces voitures vers la 8ème armée et demanda à une commission spéciale d'étudier ces véhicules, la protection fut considérée comme insuffisante aussi au printemps 1915, trois de ces voitures (Benz, Pierce-Arrow et White) furent convoyées à l'usine Izhora de Kolpino pour les transformer en véhicules blindés complets. Le capitaine Mgebrov prit en charge cette transformation. L'une des caractéristiques de ses projets était d'optimiser l'angle de positionnement des différentes plaques de blindage afin d'augmenter artificiellement la protection, ce qu'il avait déjà appliqué aux Mgebrov -Renault. Une autre de ses caractéristiques était la construction d'une casemate fixe armée et non de tourelles. Les trois véhicules ont donc reçue ces casemates. Cependant, si les voitures Benz et Pierce Arrow étaient au départ des voitures de tourisme, la White était basée sur un chassis de camion 4X2 de 1,5 tonnes. Cela permit donc de rajouter une tourelle arrière armée d'un canon de 37 mm hotchkiss.
Il est à noter que les travaux de rénovation furent financés à nouveau sur fonds civils alloués par le même homme d'affaires. les véhicules étaient prêts à l'automne 1915, et dès le 17 Septembre, le 29 ème détachement d'auto-mitrailleuses fut formé sur la base de l'ancienne unité automobile blindée de renseignement.
À l'automne 1915, contrairement aux deux autres véhicules, la Mgebrov-White était prête à être envoyée au front et rejoint à cet effet le 29 ème détachement d'auto-mitrailleuses. Celui-ci fut bientôt envoyé à Tiflis, à la disposition de l'armée du Caucase, dans les combats contre les turcs. A l'été 1916, les véhicules du détachement furent renvoyés à l'usine Izhora pour réparation, puis la Mgebrov-White retourna au front avec la Pierce-Arrow. Le véhicule Benz étant prévu pour être transformé en draisine.
Après la révolution d'octobre,  la Mgebrov-White fut incorporée à l'armée rouge et utilisée dans les combats. Il y a en particulier des preuves de sa présence lors de la défense de la tête de pont de Kakhovka (front sud-ouest) en 1920. On ne sait pas ce qu'elle devint ensuite.
Il n'existe que trois photos connues de ce véhicule.


history:

The story of the Mgebrov-White self propelled-gun began in November 1914, when Colonel Cheremzin, retired colonel of the engineering troops, proposed to the Ministry of Defense the creation of armored car intelligence units. It should be remembered that this period also saw the creation and the engagement of the first company of armored car at the front. It is therefore a time of creative and industrial bubbling because the needs were important. Interested in the proposal, the War Department allocated four cars which were quickly armored according to Colonel Cheremzin's plans. It should be noted that the construction of these armored cars was carried out on private funds allocated by a Russian businessman. These vehicles were inspired by the Renault and Peugeot self propelled-guns and armored cars of the time: open on top with an armament that was placed behind a simple shield. However, this was not considered to be unacceptable because the mission of these armored cars was recognition conceived as not directly confronting the enemy. Unfortunately, the fighting experience required more armor. In January 1915, General Broussilov wanted the transfer of these cars to the 8th Army and asked a special commission to study these vehicles, protection was considered insufficient therefore in spring 1915, three of these cars (Benz, Pierce-Arrow And White) were conveyed to the Izhora factory in Kolpino to transform them into complete armored vehicles. Captain Mgebrov took charge of this transformation. One of the features of his projects was to optimize the positioning angle of the various armored plates in order to artificially increase the protection, which he had already applied to the Mgebrov-Renault. Another of its characteristics was the construction of an armed fixed casemate and not of turrets. The three vehicles have therefore received these casemates. However, while the Benz and Pierce Arrow cars were originally passenger cars, the White was based on a 1.5-ton 4X2 truck chassis. This made possible to add a rear turret armed with a gun of 37 mm hotchkiss.
It should be noted that the renovation work was financed again on civil funds allocated by the same businessman. The vehicles were ready in the autumn of 1915, and as early as 17 September the 29th detachment of machine-guns was formed on the basis of the former armored car intelligence unit.
In the autumn of 1915, unlike the other two vehicles, the Mgebrov-White was ready to be sent to the front and joined the 29th detachment of armored cars. It was soon sent to Tiflis, at the disposal of the Caucasian army, in the fighting against the Turks. In the summer of 1916 the vehicles of the detachment were sent back to the Izhora factory for repair, and thereafter the Mgebrov-White returned to the front with the Pierce Arrow. The Benz vehicle was planned to be converted into a railcar.
After the October Revolution, the Mgebrov-White was incorporated into the Red Army and used on the front. There is, in particular, evidence of its presence in the defense of the Kakhovka (Southwestern Front) bridgehead in 1920. It is not known what it later became.

There are only three known photos of this vehicle.


Le capitaine Mgebrov



Les usines izhora à Kolpino en 1915, la Mgebrov_White est à gauche en train de recevoir son blindage



la Mgebrov-white devant les usines Izhora à Kolpino en 1915


Mgebrov -White du 29ème détachement d'auto-mitrailleuses, armée du caucase


Description technique :

Sur un chassis de camion White de 1,5 tonnes fut montée une superstructure blindée faite classiquement de plaques d'acier au nickel-chrome rivetées sur cornières. L'épaisseur du blindage allait de 4 mm pour le plancher à 7 mm pour la face avant et les côtés. Comme pour toutes les réalisations du capitaine Mgebrov, la configuration du blindage était optimisé pour favoriser la protection par l'inclinaison des plaques ce qui donnait une forme fuselée au véhicule. Ainsi, l'avant blindé à 7 mm et incliné était particulièrement protégé. Le chassis Renault déjà modifié par le capitaine Mgebrov avait la particularité d'avoir le radiateur placé derrière le moteur, ce qui permettait (selon les habitudes du capitaine Mgebrov) d'avoir une face avant très profilée, ce fut moins le cas pour la Mgebrov-White qui avait classiquement le radiateur devant le moteur. Celui-ci était accessible par une trappe avant amovible vers le haut, mais aussi par une trappe supérieure qui basculait vers la gauche ainsi que deux petites trappes latérales. Derrière le moteur se trouvait le compartiment de conduite avec le conducteur à gauche et le chef de bord à droite. Deux petites trappes permettaient la vision. Elles étaient protégées des ricochets de balles par des cornières situées en dessous. Une petite trappe de vision était aussi placée latéralement de chaque côté. Derrière ce compartiment se trouvait le compartiment de combat avec sur le toit la casemate Mgebrov, sorte de tourelle fixe triangulaire qui portait deux mitrailleuses Maxim montées sur plaques coulissantes comme la Fiat omsk ou la Mgebrov-Renault 1ère version. Au sommet de la casemate se trouvait un tourelleau d'observation. Derrière le compartiment de combat se trouvait une tourelle rotative basse qui portait un canon de marine Hotchkiss de 37 mm. L'angle de tir important (260 °) était néanmoins limité par la position arrière de la tourelle. Les accès se faisaient par deux portes : une côté droit du compartiment de conduite et une côté droit du compartiment de combat. La tourelle possédait une trappe simple sur le dessus ouvrant vers l'avant et deux trappes arrières ouvrant en papillon.
L'armement se composait d'un canon naval Hotchkiss de 37 mm de 20 calibres. Deux mitrailleuses Maxim mod 1910 étaient placées sur le toit avec un angle de tir de 180° à elles deux. Les données sur les munitions emportées sont inconnues.
Le moteur était celui très fiable du camion White, quatre cylindres de 3,6 litres de 35 CV. Même si la puissance pour un tel véhicule paraissait faible, elle permettait d'emmener la Mgebrov-White à 42 km/h sur route. Le réservoir de 100 litres donnait une autonomie de 230 à 250 km sur route.
Au final, la Mgebrov-White était considérée comme un bon véhicule, bien protégée par l'inclinaison du blindage. L'installation d'un canon dans une tourelle rotative protégée donnait une puissance de feu et une protection inhabituelle pour des véhicules de cette classe même si l'installation en place arrière n'était pas optimale. La mobilité en terrain meuble était assez correcte en tout cas pas pire que les autres véhicules de cette époque en particulier l'auto-canon Garford-Putilov. Le tourelleau qui permettait une vision à 360° était aussi inhabituel pour cette période. Malheureusement, la mort du capitaine Mgebrov au front le 4 septembre 1915 tua dans l'oeuf tout développement futur de ce véhicule, la situation politique et économique de la Russie faisant le reste.

Poids : 3,4 tonnes
exemplaires fabriqués : 1
longueur : 4,9 m
largeur : 2,25 m
hauteur : 2,4 m
moteur : 4 cyl essence de 3672 cm3 et 35 CV
vitesse sur route : 42 km/h
vitesse tous terrains : 20 km/h
autonomie : 230 à 250 km sur route – 150 km sur tous terrains
réservoir : 100 litres
équipage : 4 à 6


Technical description :

On a 1.5 tonne White truck chassis was mounted an armored superstructure made of nickel-chromium steel plates riveted on angles. The thickness of the armor ranged from 4 mm for the floor to 7 mm for the front and sides. As with all of Captain Mgebrov's achievements, the armor configuration was optimized to provide protection by tilting the plates, giving the vehicle a tapered shape. Thus, the 7 mm and inclined front was particularly protected. The Renault chassis already modified by Captain Mgebrov had the particularity of having the radiator placed behind the engine, which allowed (according to the habits of Captain Mgebrov) to have a very profiled front face, it was less the case for the Mgebrov -White which had classically the radiator in front of the engine. It was accessible by a front hatch movable upwards, but also by an upper hatch which swung to the left as well as two small side hatches. Behind the engine was the driving compartment with the driver on the left and the board officer on the right. Two small hatches allowed vision. They were protected from the ricochets of bullets by angles underneath. A small vision hatch was also placed laterally on each side. Behind this compartment was the battle compartment with the Mgebrov casemate on the roof, a sort of triangular fixed turret carrying two Maxim machine guns mounted on sliding plates like the Fiat Omsk or the Mgebrov-Renault 1st version. At the top of the casemate was a watchtower. Behind the battle compartment was a low rotating turret carrying a 37 mm Hotchkiss marine gun. The large firing angle (260 °) was nevertheless limited by the rear position of the turret. Access was through two doors: one at the right side of the driving compartment and one at the right side of the combat compartment. The turret had a single hatch on the top opening to the front and two rear hatches opening in butterfly.
The armament consisted of a 37 mm gun Hotchkiss gun of 20 calibres. Two Maxim mod 1910 machine guns were placed on the roof with a firing angle of 180 °. The data on the ammunition carried are unknown.
The engine was the very reliable White truck one, four cylinders of 3.6 liters with 35 HP. Although the power for such a vehicle appeared to be low, it allowed the Mgebrov-White to be taken to 42 km / h on the road. The tank of 100 liters gave an autonomy of 230 to 250 km on road.
The Mgebrov-White was considered a good vehicle, well protected by the inclination of the armor. The installation of a barrel in a protected rotating turret gave firepower and unusual protection for vehicles of this class even if the rear seat installation was not optimal. The mobility in loose ground was fairly correct in any case not worse than other vehicles of that era especially the Garford-Putilov self propelled gun. The small turret that allowed 360 ° vision was also unusual for this period. Unfortunately, the death of Captain Mgebrov at the front on 4 September 1915 killed any further development of this vehicle, the political and economic situation of Russia doing the rest.

Weight: 3.4 tons
Manufactured copies: 1
Length: 4.9 m
Width: 2.25 m
Height: 2.4 m
Engine: 4 cyl petrol of 3672 cm3 and 35 CV
Speed ​​on the road: 42 km / h
Off-road speed: 20 km / h
Autonomy: 230 to 250 km on road - 150 km on all terrains
Tank: 100 liters
Crew: 4 to 6




Croquis de la Mgebrov-White (faux)

samedi 19 août 2017

fiat omsk 1

Fiat Omsk casemate, le retour!!!




En effet, je n'avais jamais été satisfait de mon premier essai avec la fiat omsk casemate, comme je le suis pour d'autres modèles et que je reprends lentement. La tentation était grande de représenter ce véhicule en panne dans la rue Poltava à Vladivostok, il existe plusieurs photos dont certaines avec des soldats japonais (voir histoire des auto-mitrailleuses de l'empire Russe - 6 - Fiat Omsk ou blindé Vladivostok ). J'ai donc repris la fiat en mettant des chaines aux roues arrières, un cric sur le marche-pied, et plus de poussière. La difficulté était l'officier japonais de la période Taisho 1912-1926 car il n'en existe pas sur le marché. J'ai donc modifié celui de la boite miniart 35128 japanese tank crew pour conformer son uniforme à ceux de la période avec tenue moutarde à col droit et couleur selon l'arme, lisérés sur les pantalons et poignets, casquette plate avec liséré etc...
Plus d'informations sur cet excellent site: studio siberia
Ainsi que dans ce livre



Fiat Omsk casemate, the return !!!

Indeed, I was never satisfied with my first attempt with the fiat omsk casemate, as I am for other models that I slowly rework. Temptation was great to represent this broken vehicle in Poltava Street in Vladivostok, there are several photos, some of them with Japanese soldiers (see the history of the Russian Empire - 6 - Fiat Omsk or armored Vladivostok). So I modified the fiat by putting chains on the rear wheels, a jack on the step, and more dust. The difficulty was the Japanese officer of the Taisho era 1912-1926 because there are none on the market. I modified the one of the miniart box 35128 japanese tank crew to conform its uniform to those of the period with mustard main color and right collar and color according to the weapon, edged on the trousers and wrists, flat cap with edging etc .. .
More information on this excellent site: studio siberia
As well as in this book (see above)











































































dimanche 30 juillet 2017

fiat omsk 2

fiat omsk 2


FIAT OMSK 2 (Tourelle) la peinture:














































































La seule modification a été la tête du personnage. La gravure du visage étant moyenne, j'ai préféré garder la casquette et changer le visage pour une tête hornet.

The only modification was the head. The original face was bad so I preferred to keep the cap and change the face for an hornet head.




















samedi 10 juin 2017

fiat omsk 2

FIAT OMSK 2 (Tourelle) le montage:























Bonjour à tous, suite au modèle à casemate fixe, voici le second modèle de la fiat Omsk ou que l'on devrait plutôt appeler auto-mitrailleuse Vladivostok car à priori il semble qu'elle n'ait eu rien à voir ni avec fiat ni avec Omsk. Pour plus de précision, se reporter à l'article historique http://panzerhubert.blogspot.fr/2017/05/histoire-des-auto-mitrailleuses-de_6.html

Concernant la maquette, celle-ci vient de la firme WWmodelstudio. Elle est de la même excellente qualité, résine très bien gravée, sans bulles, montage rapide, précision de l'assemblage. Voilà encore un modèle très original. Les quelques modifications portent sur la modification de l'essieu avant, l'ajout d'une manivelle, le renforcement des lames de suspension, la modification des supports de phares, l'ajout de poignées, l'ajout d'une barre de renfort au niveau de l'essieu arrière, la modification du support de la mitrailleuse, l'ajout de la tringle de direction à l'avant droit. vous pourrez voir toutes ces modifications sur les photos. Les roues ne sont bien sur pas encore collées pour les photos.


Hello everyone, following the model with the fixed casemate, here is the second model of the fiat Omsk or should rather beeing called Vladivostok armored car because it seems that it had nothing to do nor with fiat nor With Omsk. For more precision, please refer to the historical article 
http://panzerhubert.blogspot.fr/2017/05/histoire-des-auto-mitrailleuses-de_6.html


Concerning the model, this one comes from the company WWmodelstudio. It is of the same excellent quality, very well engraved resin, without bubbles, fast assembly, precision of the assembly. Here is another very original model. Some modifications include modification of the front axle, addition of a crank, reinforcement of the suspension blades, modification of the headlight supports, the addition of handles, the addition of a reinforcement bar At the rear axle, the modification of the support of the machine gun, the addition of the steering rod to the front right. You will see all these changes on the photos. The wheels are of course not yet glued for the photos.



















Le soldat est une référence Kombat avec une tête Zebrano (soviet heads n°3)

The soldier is a Kombat reference with a Zebrano head (soviet heads No. 3)